Les types de réparations où l’intervention du plombier n’est pas une nécessité
2017 Avr 04 Par Aloin Gamelin 0Commentaire

Il arrive dans certains cas que vous soyez amené à résoudre un problème de plomberie par vous-même. Découvrez à l’aide de méthodes simples comment détecter un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Au travers la lecture de ce blog, vous découvrirez aussi comment installer et remplacer vos équipements plomberie sans intermédiaire.

Comment détecter une fuite d’eau ?

Le compteur ne ment presque jamais…Vous ne payez que ce que vous consommez. Si ce n’est pas le cas, le problème s’agit certainement d’une fuite.

Fermez votre source principale d’alimentation en eau pendant douze à vingt-quatre heures au minimum pour déceler d’où la fuite provient.

Le compteur une fois coupé, notez directement ce qu’il affiche. Faites aussi cela dès la remise en marche. Confrontez les deux chiffres, déterminez- en l’écart pour connaître avec exactitude la quantité d’eau perdue :

  • Opérer la détection d’une fuite est un jeu d’enfant. Il vous suffit d’arrêter provisoirement le robinet principal en aval du compteur et de le remettre en marche après12 à 24 heures.
  • Commencez par jeter un coup d’œil sur le compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau traduite en mètres cube. Ne perdez pas d’œil les autres unités en hectolitres, daL et litres situées à droite de la virgule. Quand les douze à vingt-quatre heures se sont écoulées, rouvrez-le et notez les indications pour pouvoir déterminer votre quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Le compteur d’eau une fois remis en route consignez une fois de plus sur bloc-papier ce qu’il affiche. Faites écouler de l’eau à votre robinet, ne perdez pas votre compteur de vue. Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a une fuite quelque part. Quand la fuite de tuyauterie est identifiée, il vous faudra arrêter de nouveau le compteur et consigner l’indication finale. A l’aide de votre machine à calculer trouvez l’écart entre les deux résultats et vous connaîtrez combien d’eau avez-vous exactement perdu. Divisez ce chiffre par 12 ou par 24, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de perte d’eau.
  • Une fois cela fait, inspectez toutes vos installations et robinets…

 Comment réparer une fuite de canalisation

Une fuite plus ou moins importante prend source au niveau d’un tuyau ou d’un raccord défectueux.

  • Comment boucher une fuite d’eau au niveau d’une tuyauterie en Cu

Les deux meilleures solutions permettant de réparer un tuyau fuyant en cuivre consistent en l’utilisation d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant ou d’un mastic adhésif bi-composant et durcisseur.

  • Si la fuite provient d’un raccord :

Un raccord fuyant, c’est facile à réparer ! Il suffit de remplacer le joint.

  • Boucher une fuite sur un tuyau en cuivre à l’aide d’un mastic :

On ne colmate pas une fuite de tuyau en cuivre sans laquer la conduite. Prenez un torchon et commencez par sécher la zone fuyante puis, astiquez délicatement le tuyau sur une surface à peu près plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour réussir votre polissage, optez pour une laine d’acier fine, un morceau de toile émeri fine ou une brosse métallique Commencez par découper le mastic et modelez- le de manière à ce que vous obteniez une boulette de teinte homogène et onctueux. La conduite est maintenant prête à recevoir le mastic que vous avez préparé, fragmenté et moulé. La surface de fuite a été bien polie. Maintenant il vous faudra y aplatir le mastic préalablement malaxé et vous assurer qu’il adhère bien à celle-ci. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps nécessaire pour réussir le calfeutrage de votre tuyau fuyant en cuivre.

  • Les bonnes démarches à suivre pour combler un tuyau fuyant Cu à l’aide d’un ruban adhésif spécial autoamalgamant

Vous pouvez aussi vous servir d’une bande autoamalgamante spéciale et adhésive pour réparer une fuite sur tuyau en cuivre. La première chose à faire consiste à nettoyer et à polir la conduite avant de la sécher. C’est seulement après que vous allez préparer la bande pour l’appliquer sur la zone fuyante.

Une fuite d’eau au niveau du raccord a été responsable de la hausse de votre facture d’eau ? Comment pallier cela sans l’intervention d’un plombier

  • Quand votre bague PVC est fuyante, c’est qu’elle est probablement défectueuse. Il vous faudra la remplacer dans ce cas. Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter néanmoins. Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside également au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra seulement le restituer pour réparer la fuite ou bien le remplacer quand c’est nécessaire.

raccorder-tubes-acier-et-cuivre

Trouver la solution de bouchage appropriée pour sa tuyauterie en cuivre

Trouver d’où provient une fuite du premier coup parait impossible ou presque ; les causes sont nombreuses : Gel de tuyaux, défaut de conception, soudage de mauvaise qualité, défectuosité de tuyaux résultant d’un choc direct, effet coup de bélier, micro-vibration… Un ruban adhésif antifuite autoamalgamant ou un mastic antifuite bi-composant est utile par exemple pour colmater les petites fuites alors que c’est différent pour le cas d’un gros jet de fuite nécessitant cette fois-ci l’assemblage d’un nouveau système de raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur et adhésif :

Le mastic antifuite se compose de deux éléments parfaitement séparés : adhésif et durcisseur. Il est vendu en barres ou en tablettes minidoses et permet de colmater efficacement une fuite au niveau d’un tuyau cuivre. Pour l’utiliser, il suffit de le malaxer avec les doigts avant de l’appliquer sur la zone de contact responsable de la fuite.

  • ruban adhésif autoamalgamant :

Ce ruban adhésif est assez spécial et à distinguer du ruban électricien adhésif de par sa propriété autoamalgamante. Cela signifie qu’il fait corps avec le tuyau dès qu’on l’enroule sur la zone fuyante.

Résolution problème de fuite sur tuyauterie en PVC : comment ça fonctionne ?

  1. Coupez l’eau :

Il vous faudra d’abord vérifierqu’aucune eau ne circule en amont de la partie défectueuse de la tuyauterie. Stoppez le compteur !

  1. Repérez les zones de la partie défectueuse du tuyau en PVC avant de la découper

L’opération commence par le balisage de part et d’autre de la partie endommagée de votre tuyau PVC. Une fois cela effectué, opérez immédiatement sa découpe avec une scie à guichet, une scie à métaux ou une scie égoïne.

  1. Le reste des morceaux doit être poli :

Pour réussir le polissage des zones de contacts d’un tuyau fuyant PVC, optez pour l’utilisation d’un un cutter, d’un simple couteau ou d’un papier abrasif que pour celle d’un ébavureur conventionnel.

  1. Il vous faudra maintenant astiquer les surfaces de contact :

Servez-vous d’une feuille essuie-tout trempée dans de l’alcool pour dégraisser les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur trois à cinq centimètres. Pour ce faire, vous pouvez employer un nettoyant classique.

  1. Il est temps pour vous maintenant d’effectuer le déglaçage des zones de contact :

Opérer le dégivrage des zones de contacts est nécessaire pour que la glu y adhère efficacement.

  1. Réunissez tous les segments de tuyau à échanger pour les mesurer

Avant d’ôter la partie altérée pensez à la calibrer. Retirez donc 1 centimètre de la longueur ainsi obtenue.

  1. Le nouveau morceau de tuyau une fois prêt, il vous faudra le scinder :

Préparez le nouveau tube, intégrez- le délicatement dans les mâchoires d’un établi pliant. Tracez la longueur des zones à découper avec un stylo-feutre. Prenez votre scie à métaux, scie égoïne ou scie à guichet ; commencez par morceler votre nouveau tube. Une fois cela achevé décapez- en l’extrémité.

  1. Le nouveau tronçon de tuyau une fois mesuré et découpé, il va vous falloir l’assembler à votre tuyauterie :

Votre canalisation est enfin prête à accueillir votre fragment de tuyau neuf ! Pensez d’abord à écarter légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à défaire les colliers assurant la fixation de la partie la plus courte. Ceci, pour qu’elle soit enlevée du mur ou bien déposée au sol.

  1. Encollez les surfaces de contact :

Pour ce faire, vous avez 2 possibilités :

  • Coller sur les surfaces dégivrées en appliquant directement la glu aux manchons.
  • Encoller le nouveau tronçon au système via l’extrémité de votre tube et des sections de la conduite d’origine.
  1. Manchons et tubes doivent être conciliés :

Incorporez les manchons aux limites du nouveau tube, sans les faire tourner, puis enfilez le tube de part et d’autre des deux côtés.

Remplacer une chasse d’eau en quelques étapes pour pallier les problèmes de fuite

Vous avez décidé de remplacer votre ancienne chasse d’eau, mais d’abord pensez à la vider en vous assurant de la fermeture du clapet d’arrivée situé à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Pour réussir le démontage de votre chasse d’eau, n’oubliez jamais d’ôter son couvercle :

Démonter une chasse d’eau tirette est un jeu d’enfant ! Dévissez-la simplement ! Le démontage d’une chasse d’eau pressoir s’opère pour sa part en déliant le fil laliant.

  1. votre ancienne chasse d’eau peut maintenant dire au revoir à son poste car vous allez l’enlever une bonne fois pour toutes

Avec une clé plate ou clé à molette, commencez par dévissez l’écrou liant le robinet d’arrivé au système de remplissage. Dévissez l’écrou en plastique qui en assure la fixation pour enlever le robinet flotteur du réservoir. Le corps du mécanisme de l’ vielle chasse d’eau doit être aussi enlevé du réservoir. Faites-le en effectuant une rotation de 90 ° à l’inverse du sens d’une montre.

  1. Pour réussir le montage de la nouvelle chasse d’eau, commencez par retirer le joint du réservoir des toilettes :

Commencez par dévisser les écrous qui verrouillent le réservoir des toilettes sur la cuvette. Enlevez les vis par le haut ensuite.Après avoir détaché le réservoir, soulevez-le et posez-le . Enlevez le soin d’étanchéité usé et dévissez également le mécanisme de fixation du réservoir en utilisant une clé spéciale.

  1. Il vous faudra aussi remettre le réservoir à sa place, sur la cuvette :

Purifiez la céramique puis, remettez le réservoir à sa place. Vissez-en d’abord de fond et puis l’écrou du système de fixation de la nouvelle chasse d’eau: celui-ci à l’aide d’une clé spéciale. Installez le nouveau joint mousse. Insérez la rondelle conique à la vis de fixation du réservoir. Introduisez le vis de fixation et serrez-en les écrous.

  1. Robinet et flotteur doivent être restitués avant de finaliser la pose d’une nouvelle chasse d’eau :

Filez un joint sur le pas de vis du robinet flotteur ; enfilez le pas de vis dans son trou. Stabilisez l’écrou de fixation du flotteur avant le montage d’unjoint fibre dans l’écrou du robinet. Revissez-le manuellement après. En usant d’une clef appropriée, serrez l’écrou et maintenez le robinet en même temps.

  1. apprêtez-vous à poser la chasse d’eau neuve :

Après avoir réussi à faire correspondre la hauteur du nouveau mécanisme de chasse en fonction de la taille du réservoir, vous devez aussi monter le mécanisme sur sa base : tout au fond du réservoir. Fixez manuellement en effectuant un mouvement de rotation à un quart de tour dans le sens d’une montre.

 Nettoyage de chauffe-eau : les cinq bonnes attitudes à adopter pour réussir son détartrage

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : désactivez puis mettez hors tension votre chauffe-eau

Éteignez le disjoncteur général et retirez le fusible correspondant au chauffe-eau.

  1. Place à la purge du chauffe-eau électrique maintenant que vous l’avez désactivé et mis complètement hors tension

Un chauffe-eau électrique à résistance stéatite ne nécessite pas de vidange par opposition à un chauffe-eau thermoplongée.

  1. Enlevez la résistance

La vidange une fois terminée, démontez la résistance de votre chauffe-eau. Elle se trouve juste sous le capot de protection. Dévissez-le également pour retirer complètement la résistance de l’appareil de chauffage.

  1. Félicitations ! Vous avez récupéré la résistance, purifiez- la à son tour

Astiquer la résistance d’un chauffe-eau électrique, c’est facile. Effectuez le lavage avec détartrant commercial en commençant par la tremper dans la solution pendant environ quelques heures. Une fois cela fait, nettoyez-la avec une brosse métallique ; rincez à l’eau chaude.

  1. Après avoir entièrement vidangé le chauffe-eau, pensez à remettre la platine à sa place et puis, réactivez votre chauffe-eau électrique

Pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée, restaurez la platine tout simplement. Pour celui d’un chauffe-eau à résistance en stéatite, il faudra remonter le fourreau sur la résistance et restaurer cette dernière dans la cuve. Remplissez-la avant de réactiver votre chauffe-eau électrique.