Les bonnes attitudes à adopter sans faire appel au plombier
2017 Avr 04 Par Aloin Gamelin 0Commentaire

Certaines circonstances vous obligent à résoudre vos soucis d’entretien sans l’aide d’un plombier.Au travers quelques bonnes petites astuces, découvrez comment repérer un problème de fuite d’eau via vos canalisations. Ce présent blog fournit en plus des bons tuyaux pour installer ou remplacer vos équipements plomberie sans pépin.

Repérage de fuite : comment faire ?

Si par rapport à votre habitude de consommation, vous apercevez que votre facture d’eau continue de croître sans raison apparente ; c’est qu’il y a forcément un problème de fuite quelque part.

Pour trouver d’où provient une fuite, commencez par fermer le compteur pendant au moins 12 à 24 heures.

Aidez-vous d’une calculatrice, d’un bloc note, d’un stylo ou simplement de votre Smartphone pour noter ce qui apparaît sur le compteur juste au moment de sa fermeture et lors de la remise en marche. Calculez la différence pour faire ressortir l’écart entre les deux chiffres et vous connaîtrez la quantité exacte d’eau ayant échappé de votre système de tuyauterie :

  • Coupez complètement votre système d’alimentation d’eau en stoppant le robinet niché au niveau de votre compteur, en aval. Ne le remettez en fonction seulement qu’après douze à 24 h.
  • Commencez par jeter un coup d’œil sur le compteur et notez ce qu’il affiche : votre consommation d’eau traduite en mètre cube. Ne perdez pas d’œil les autres unités en hectolitres, daL et litres alignées à droite de la virgule. Quand les 12 à vingt-quatre heures se sont écoulées, rouvrez-le puis notez les indications pour pouvoir déterminer la quantité exacte de perte d’eau en calculant l’écart entre les deux chiffres.
  • Remettez le compteur d’eau en marche, notez le résultat. Laissez l’eau s’échapper de votre robinet tout en surveillant le compteur d’eau Si votre compteur continue à tourner, c’est qu’il y a forcément une fuite quelque part. Coupez- le une fois de plus et notez ce qu’il affiche en final. Ca y est, vous avez consigné sur bloc-papier ce que le compteur d’eau a révélé ; il est grand temps de confronter les chiffres et de calculer l’écart pour trouver votre valeur exacte de perte de volume d’eau. Divisez ce chiffre par 12 ou par vingt-quatre, notamment selon la durée de la coupure, pour connaître votre débit réel de fuite d’eau.
  • Une fois cela accompli, inspectez toutes vos installations et robinets…

Une fuite au niveau de la tuyauterie : les bonnes pratiques à mettre en application

Quand il s’agit d’une fuite d’eau, cela ne peut être forcément autre qu’un problème de défectuosité au niveau d’un tuyau ou d’un raccord.

  • Quand la fuite provient d’un tuyau en cuivre :

Pour obturer un tuyau en Cu, vous pouvez employer un ruban adhésif spécial « autoamalgamant » ou mastic bi-composant adhésif et durcisseur.

  • Un raccord défectueux a fait grimper votre facture à cause d’une fuite ? Comment faire

Il suffit de remplacer le joint pour réparer une fuite au niveau d’un raccord défectueux.

  • Boucher un tuyau en Cu fuyant c’est possible avec du mastic :

La conduite doit être frottée en premier. Préparez d’abord la zone à colmater en l’essuyant à l’aide d’un torchon bien propre et puis, poncez délicatement le tuyau sur une surface légèrement plus large que la fuite. Ceci vous permettra d’accrocher facilement le produit.

Pour un polissage réussi, optez pour une brosse métallique, une laine fine ou un morceau de toile émeri fine Commencez par segmenter le mastic et malaxez- le de manière à ce que vous obteniez un boulet de teinte homogène et collant. Une fois cela accompli, appliquez le mastic sur la conduite. Ajustez manuellement la sphère sur la zone de fuite préalablement astiquée. Assurez-vous-en l’adhérence. En contact avec l’air environnant et avec la température ambiante, le produit tendra à sécher et à se durcir rapidement. Il vous faudra toutefois patienter le temps nécessaire pour réussir le bouchage de votre tuyau fuyant en cuivre.

  • Colmater une fuite au niveau d’un tuyau en cuivre avec du ruban :

Premièrement, il vous faudra polir et nettoyer la conduite. Deuxièmement, il vous faudra aussi la sécher. Troisièmement, il vous faudra préparer la bande afin de l’appliquer dessus.

Quand le raccord lui-même s’abîme et manifeste une fuite : comment faire pour pallier cela

  • Quand votre bague en PVC est fuyante, c’est qu’elle est forcément défectueuse. Il vous faudra la remplacer dans ce cas. Si elle ne présente pas le moindre état de défectuosité, vous n’êtes pas obligé d’en acheter toutefois. Resserrez-la simplement ! Parfois le problème réside également au niveau du joint. Dans ce cas précis, il vous faudra simplement le replacer pour réparer la fuite ou le remplacer si c’est nécessaire.

Colmatage antifuite : quelle solution choisir pour son tuyau cuivre

Trouver la présence d’une fuite au niveau d’un système de plomberie n’est jamais facile, même pour quelqu’un d’expérimenté. Défectuosité de tuyaux suite à un choc direct, gel de canalisations, défaut de conception, soudage de piètre qualité, micro-vibration, effet coup de bélier… en sont les principales causes. Pour pallier des petits problèmes de fuite, privilégiez l’utilisation d’un ruban adhésif autoamalgmant antifuite ou choisissez un mastic bi-compostant antifuite. Pour colmater une importante fuite au niveau de votre système tuyauterie songez à remplacer votre raccord.

  • Mastic bicomposant antifuite durcisseur :

Ce produit à 2 composants séparés : adhésif et durcisseur se présente sous forme solide. Le mastic antifuite est souvent disponible en barres ou bien aussi en tablettes minidoses. Il faudra le modeler avec les doigts pour l’appliquer sur la zone de fuite à calfeutrer. Le mélange homogène s’endurcit et empêche efficacement l’eau de fuir quand le colmatage est réussi. Il est utile pour réparer une fuite sur tuyau en cuivre.

  • Ruban antifuite :

Le ruban antifuite adhésif est à distinguer du ruban adhésif électricien car autoamalgamant par nature. Ce ruban assez spécial se fond avec le tuyau une fois qu’on l’applique sur la surface fuyante à colmater.

fuite raccord

Les dix bonnes pratiques à mettre en application pour pallier un problème de fuite au niveau d’un tuyau en PVC.

  1. Stoppez la fuite en fermant immédiatement le compteur

Assurez-vous tout d’abord qu’aucune eau ne circule en amont de la partie fuyante. Coupez le compteur.

  1. L’opération commence par le balisage de part et d’autre de la partie défectueuse de votre tuyau en PVC. Une fois cela terminé, passez directement à sa coupe avec une scie égoïne, une scie à guichet ou une scie à métaux.
  2. Le reste des fragments doit être limé :

Privilégiez le papier abrasif, le cutter ou le petit couteau à l’ébavureur traditionnel !

  1. Décrassez les zones de contact :

Servez-vous d’une feuille essuie-tout imprégnée d’alcool pour décrasser les manchons et les extrémités restantes de la conduite sur trois à 5 cm. Pour ce faire, vous pouvez utiliser un détergent traditionnel.

  1. Dégivrez les zones de contact :

Afin de garantir une bonne adhérence à la colle, il faudra le faire.

  1. Les éléments de tuyau à changer une fois réunis ; Calibrez-les !

Calibrez la partie à enlever, retirez 1 centimètre de la longueur obtenue.

  1. Place au découpage du nouveau morceau de tuyau :

Intégrez le nouveau tube dans les mâchoires d’un établi pliant ou d’un étau sans trop presser. Marquez la longueur des zones de coupe. Sectionnez le tube ; ébavurez- en l’extrémité.

  1. Le calibrage et découpage une fois terminés, procédez au raccordement :

Votre canalisation est maintenant prête à accueillir votre tronçon de tuyau neuf ! Pensez d’abord à écarter légèrement l’une des sections de conduite restantes puis commencez dès lors à ouvrir les colliers qui fixent la partie la plus courte. Ceci, de façon à ce qu’elle soit détachée du mur ou bien posée au sol.

  1. Consolidez la fixation de votre tuyauterie connectée par encollage des zones de contacts :

Appliquez la glu sur les surfaces dégelées soit à l’intérieur des manchons, ou bien au bout du tube et des sections de la conduite d’origine.

  1. Assemblez manchons et tube :

Les manchons une fois incorporés aux extrémités du nouveau tube, saisissez-le à son tour pour l’enfiler de part et d’autre des deux côtés.

Restaurer une chasse d’eau qui fuit en la remplaçant

Ca y est c’est décidé, il vous faudra remplacer votre chasse d’eau existante. Vérifiez donc au niveau du clapet d’arrivée et assurez-vous qu’il soit bien coupé. Il se loge à l’un des deux côtés du réservoir.

  1. Démonter une chasse d’eau est un jeu d’enfant : commencez par détacher le couvercle

Pour le démontage d’une chasse d’eau tirette, il faut la dévisser tout simplement. Pour désinstaller votre vieille chasse d’eau pressoir, déliez le fil la liant au mécanisme de vidage.

  1. La ancienne chasse d’eau peut maintenant dire adieu à son poste car vous allez l’ôter une fois pour toutes

A l’aide d’une clef plate ou clef à molette, commencez par dévissez l’écrou connectant le robinet d’arrivé à votre système de remplissage. Dévissez l’écrou en plastique qui en assure la fixation pour retirer le robinet flotteur du réservoir. Le corps du mécanisme de l’ancienne chasse d’eau doit être aussi extrait du réservoir. Faites-le en effectuant une rotation de 90 ° à l’inverse du sens d’une montre.

  1. Le joint doit être détaché du réservoir des toilettes pour permettre l’installation de la nouvelle chasse d’eau :

Démontez les écrous assurant la fermeture du réservoir des toilettes sur la cuvette en les dévissant. Une fois cela fait, les vis peuvent être retirées par le haut. Le Réservoir une fois désinstallé, retirez-le et mettez-le par terre. Enlevez le soin d’étanchéité usé. Le système de fixation du réservoir pour sa part doit être dévissé en utilisant d’une clef spécifique.

  1. Il vous faudra aussi restaurer le réservoir à sa place, sur la cuvette :

La céramique doit être astiquée en premier. Restaurez le réservoir par la suite ! Vissez-en le fond. Faites pareil avec l’écrou du système de fixation de la chasse d’eau neuve mais cette-fois-ci avec une clé spéciale. Procédez maintenant à au montage du nouveau joint mousse. Une fois cela fait , la rondelle conique doit être introduite au vis de fixation du réservoir. Le vis de fixation doit être inséré en dernier ; serrez les écrous.

  1. Pensez aussi à restaurer flotteur et robinet pour réussir l’installation de votre chasse d’eau neuve :

Préparez un joint pour le faire glisser sur le pas de vis du robinet flotteur. Enfoncez par la suite ce pas de vis dans son trou. Une fois cela fait, immobilisez l’écrou de fixation du flotteur puis, installez le joint fibre dans l’écrou du robinet. En vous munissant de la bonne clef, vous pouvez serrer l’écrou tout en maintenant le robinet.

  1. apprêtez-vous à placer votre nouvelle chasse d’eau :

La hauteur du nouveau mécanisme de chasse doit s’ajuster à la taille du réservoir. Il vous faudra par la suite installer le mécanisme tout au fond du réservoir, notamment sur sa base. La fixation s’opère par rotation manuelle tournant à 90° dans le sens de l’aiguille d’une montre.

 5 astuces simples pour vous aider à nettoyer un chauffe-eau sans plombier

  1. Première mesure de sécurité avant le nettoyage : éteignez puis mettez hors tension le chauffe-eau

Éteignez le disjoncteur principal et retirez le fusible correspondant à votre chauffe-eauélectrique.

  1. Purgez-le

Faire une vidange est nécessaire pour nettoyer un chauffe-eau thermoplongée en nettoyant sa cuve. L’opération n’est pas nécessaire en revanche, pour le détartrage d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée.

  1. Retirez la résistance

La vidange une fois effectuée, démontez la résistance de votre chauffe-eau électrique. Elle se trouve juste sous le capot de protection. Dévissez-le également pour enlever complètement la résistance de l’appareil de chauffage.

  1. Le chauffe-eau électrique a été bien vidangé ? La résistance a été aussi retirée sans la moindre difficulté ? Purifiez- la maintenant !

Purifier la résistance d’un chauffe-eau est un jeu d’enfant. Effectuez le lavage avec détartrant commercial en commençant par la laisser immerger dans la solution pendant quelques heures. Une fois cela effectué, nettoyez-la avec une brosse métallique puis, rincez à l’eau chaude.

  1. Le nettoyage une fois terminé, pensez à remettre la platine à sa place et puis, remettez votre chauffe-eau en marche

Le remontage de la platine suffit pour le cas d’un chauffe-eau à résistance thermoplongée. Pour celui d’un chauffe-eau électrique à résistance stéatite en revanche, le remontage du fourreau est nécessaire sur la résistance avant restauration de cette dernière dans la cuve. Celle-ci doit être remplie avant la remise en marche de votre appareil électrique de chauffage.